Skip to content

Les Belles-Soeurs

  d’Éric Assous.

Espace culturel de Nethen
Place de la Trémentine, 1
1390 Grez-Doiceau (Néthen)

Francky a invité ses deux frères et leurs épouses dans sa nouvelle maison où il vient d’emménager alors que les travaux ne sont pas finis. Sa femme, Nicole, a pris l’initiative d’inviter également Talia, la secrétaire de son mari. La venue de cette jeune femme sème le trouble et inquiète les trois frères … Lorsque tout le monde est réuni, le dîner de famille vire au jeu de massacre …

Votre incursion dans cette ambiance familiale, Les Irréductibles  vous la propose  interprétée par :

Eric Dricot, Yolande Lepape,
Lionel Campo, Séverine Legrève,
Luigia Dricot-Daniele, Benoit Walckiers
& Sandrina Luciana.

La critique de Dimitri Denorme.

La famille ? Un vrai panier de crabes ! Mathilde, Christelle et Nicole n’ont rien, mais alors absolument rien en commun, si ce n’est d’avoir épousé 3 frères. Alors forcément, on ne peut échapper à certains événements, comme une pendaison de crémaillère… Ce soir, c’est Nicole et son informaticien de mari qui reçoivent. La maîtresse de maison, un peu nunuche, a pris l’initiative de convier une invité surprise, Talia, la secrétaire de son époux. Mais la belle plante connaît plus personnellement les trois maris qu’il n’y paraît. Piquées au vif, les épouses ne vont plus avoir qu’une idée en tête : mettre à jours les relations de leurs moitiés avec la divine créature. Elles vont se révéler impitoyables et la soirée va se transformer en un saignant petit jeu de massacre. La comédie d’Eric Assous, qui a triomphé sur de nombreuse scène, et continue de régaler le public. Ne boudons donc pas notre plaisir ! Les dialogues incisifs font mouche et les relations de couples sont adroitement décortiquées avec une réjouissante dose de causticité.